Portrait

[Portrait] J’ai rencontré… Eric et Emilie Fernez

Faire une bière : c’est facile. La proposer à un restaurateur reconnu alors qu’elle est toujours en cuve de fermentation : c’est un vrai challenge !

Depuis le début du projet avec la Brasserie du Borinage, nous avions évoqué la possibilité de trouver un « parrain » pour la bière. Quelqu’un qui accepterait de faire confiance au produit, à l’histoire du projet et qui proposerait son soutien.

De mon côté, je rêvais secrètement de revenir dans le village qui avait vu naître cette passion que j’ai pour la bière et l’entreprise familiale. Et un nom ressortait directement : Fernez. Quelle belle symbolique cela aurait été de collaborer avec un restaurateur de mon village natal mettant en valeur l’artisanat et les produits de bouche locaux de qualité, l’héritage familial et le patrimoine. Et dans un endroit qui se trouvait à 50 mètres à peine des anciens bâtiments de la Brasserie Colmant !

Baudour, Place et Avenue Louis Goblet – 1975 (date estimée)

Mais en grande timide que je suis (mais c’est vrai !), je n’osais pas décrocher mon téléphone… jusqu’au jour du brassage de la Saison Colmant. Il me restait moins de six semaines pour proposer cette idée un peu folle au restaurateur. Et quand j’ai finalement récupéré son numéro privé (après un bon coup de pied au derrière d’un ami… Fallait bien ça), que j’ai pris mon courage à deux mains pour l’appeler, je ne me répétais qu’une seule chose : « Faites que je tombe sur la messagerie. Faites que je tombe sur la messagerie. »

…Ce qui n’arriva pas, évidemment.

(Aaaaah, la loi de la vexation universelle !)

Et puis, en fait, heureusement ! Malgré le stress, et d’être un peu perturbée de tomber sur Monsieur Eric Fernez en personne, je lisais d’une traite sans respirer mon speech (bien écrit et répété à l’avance). Le projet, la famille, Baudour, la brasserie, le salon de l’harmonie, la symbolique, l’événement de lancement. Mais peut-être pas dans cet ordre. Au final, une rencontre avait lieu d’être, lui ayant eu vent du projet par de précieux conseillers.

J’ai donc eu la chance de rencontrer Eric et sa fille, Emilie, dans le beau cadre du restaurant D’Eugénie à Emilie. Et après un chouette échange, non seulement je vais organiser la toute première dégustation de la Saison Colmant en famille avec eux au Faitout, mais en plus la bière va être mise à la carte du restaurant. Cela annonce une belle collaboration !

Bref, c’était le jeudi du Doudou. Et j’ai bien fêté ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *